Bali, Ile des Dieux

Ce qui surprend dès l’arrivée à Bali, ce sont les odeurs. Tout sent bon. Les fleurs sont omniprésentes (on en photographiera plus de 500 au total !), les encens brûlent un peu partout dans les rues, symbole religieux oblige, la cuisine aussi délecte notre odorat avant de régaler nos papilles, même les cigarettes locales ont une odeur particulière qui, dès que nous sommes arrivés, nous a fait ressentir ce même sentiment qu’à chacun de nos voyages sur cette île : un bien être immédiat.

Bali, rappelons le, est une toute petite île, grande comme notre département du Gard. Les routes sont devenues meilleures avec les années, il est donc « facile » (nous reviendrons plus tard sur cette relative notion de facilité !) de visiter l’île du sud au Nord, d’est en ouest, sur la durée de notre séjour qui a été de 4 semaines.

Connaissant tous les 2 certains points cardinaux de l’île, nous avons, au fil des jours, tracé un itinéraire « hors des sentiers battus », nous permettant de découvrir et visiter les régions où aucun d’entre nous n’était encore allé, ou de retourner dans celles qui avaient conquis nos coeurs lors de nos précédents voyages (celui de Carol remonte en 2006, celui de Jérôme, plus récent, à 2009, juste avant notre rencontre).

Parmi les « incontournables », nous avons rapidement mis le cap sur Jimbaran, au sud est de Bali et de son aéroport, cette station balnéaire étant connue pour sa plage, et particulièrement ses restaurants de fruits de mer posés sur le sable où les pêcheurs locaux vous proposent de vous régaler de leur production du jour : langouste, homard, gambas géantes, clams, poissons appétissants vous sont proposés au choix sur des étals à l’entrée de chacun de ses petits restaurants : une fois le choix fait, direction l’une des centaines de tables installées pour la soirée à même la mer, chandelles et ambiance spéciale vous attendent alors pour un dîner de la mer des plus succulents ! La langouste fut délicieuse, le reste tout aussi exquis, voilà une bonne manière de débuter un agréable séjour sur l’île aux mille saveurs !

Cela dit, ces diners qui, pour le touriste « normal » sont plus que financièrement accessibles (compter 40€/2 personnes pour un plateau de fruits de mer exceptionnel avec langouste), sont, pour notre petit portefeuille, un extra que nous ne nous accorderons qu’une seule fois ! Mais quel délice…. ! De la même façon, nos 2 premières nuits là-bas seront extra-ordinaire(ment hors budget !) : une petite maison avec piscine dans le sublime hôtel Bali Elephant Boutique (que nous recommandons bien sûr !) où, dans ce type d’endroit, tout est délicieux : depuis la beauté de la chambre, son confort, la qualité et le sourire du personnel, bref, un endroit extra-ordinaire !

Après, ces quelques « folies », nous sommes redevenus bien raisonnables, avons loué la plus petite voiture qui soit (une fiat panda déguisée en 4x4 !) et commencé une incroyable épopée sur les routes balinaises.

J’écrivais, plus haut, qu’il était « facile » de rejoindre les 4 points cardinaux de l’île, cette notion reste cependant relative ! Sur les routes balinaises, on croise de « tout » : poulets, cochons, enfants, vieilles personnes, ponts barrés par de récentes et fortes pluies, trous énormissimes au beau milieu de la voie d’accès, bref, les obstacles sont nombreux et Jérôme a gagné, sur ses quelques centaines de kilomètres parcourus, une mention spéciale « franchissement d’obstacles en tout genre », l’attention et la rigueur devenant alors des attitudes indispensables au volant !

Cela dit, cela nous a permis de découvrir des paysages somptueux.

Une de nos plus belles images : le Lac Batur, immense étendue d’eau coiffée par le volcan du même nom que des hordes de touristes gravissent chaque matin au lever du soleil, aventure qui est, parait il, parmi les plus fabuleuses de Bali. Pour nous, ce sera une observation « vue d’en bas » mais tout autant merveilleuse par l’incroyable beauté du paysage qui est offert là, panaché de couleurs et sensation d’immensité…

Notre circuit balinais, nous amènera, en 4 semaines, dans des endroits tout aussi merveilleux que l’immense Batur. Nous passerons quelques jours à Ubud, célèbre capitale culturelle et artistique de l’île. Ici, on se sent tout simplement bien. Nous avons posé nos « valises » chez Agung et sa famille, au Lilacita Inn, une maison traditionnelle balinaise, à l’écart de la ville et tout près des rizières, prenant chaque jour le volant de notre mini voiture pour sillonner les routes avoisinantes, ce qui nous mènera aux incroyables rizières en terrasse de Tegallalang, au nord de la ville, panorama fabuleux ; au temple de Besakih, plus grand et somptueux temple de Bali, d’architecture chinoise ; aux sources d’eau sacrée de Tirta Empul où les balinais viennent se « doucher » dans de grands bains organisés en magnifiques piscines (les visages « volés » là-bas nous donneront des clichés exceptionnels !) ; au célèbre temple Tanah Lot qui, tel le Mont Saint Michel, n’est accessible qu’à marée basse et le coucher de soleil sur celui-ci, célèbre au-delà de toutes les frontières (nous y croiseront 1001 touristes !) nous laissera l’une des plus belles images que nos yeux ait été donnés de recevoir durant ce séjour…

Bali, ce sont aussi, et surtout, les balinais… Bien que nous nous sommes rendus compte que certains d’entre eux se laissent pervertir par le tourisme (certains sites connus ressemblent plus à des marchés pour touristes !), le vrai balinais, celui que nous croisons dans les terres, dans les petits « warungs » (cantines locales), dans les villages inconnus de Monsieur le Touriste de Base, dans la maison d’Agung à Ubud, dans les cérémonies suivies en bord de route, celui là reste LE balinais qui nous a toujours séduit dans nos précédents voyages : celui qui sourit naturellement et laisse alors entrevoir sa mâchoire édentée !, celui qui est agréablement surpris d’entendre de notre bouche quelque mots balinais (au-delà du « Selamat Paggi », « Selamat sore », « Selamat Malam » : comprendre « bonjour » à différents moments de la journée ! apprendre et dire « enak » -soit « délicieux » après un repas dans un petit warung typique est pour eux un plaisir véritable !). Les balinais adorent à nous faire partager leurs coutumes, aussi, il n’est pas rare que l’on vienne vous faire goûter un met cuisiné à l’instant pour la famille, un verre d’Arak (l’alcool traditionnel, impossible à avaler pour Carol, bien apprécié par Jérôme !), que l’on vous convie à une cérémonie (nous avons eu le plaisir d’y participer à l’occasion de la pleine lune, dans un tout petit temple où nous étions une quinzaine, notre voisin immédiat, Tony, anglais converti à Bali et à l’indouisme, nous expliquant que faire à quel moment, avec par exemple les offrandes de fruits que le vieille femme nous présenta, ou les grains de riz que l’on nous offrit, autant vous dire que l’émotion du moment est garantie, quelle que soit sa religion d’origine…)

Il est de ces moments magiques que l’on grave à jamais dans sa mémoire. Bali fait partie de ces voyages qui ne peuvent que laisser des souvenirs, des images, des instants… Ds gens, des visages que nous garderons figés dans nos coeurs, comme Tony, l’amoureux de Bali et du merveilleux endroit qu’il a construit dans le Nord, (« ma vie » nous dit-il), comme ces jeunes balinais : Made qui nous a offert des poissons grillés à même le bois, au sol et servis simplement sur une feuille de bananier (nous voilà maintenant initiés à la pratique du « manger sans couverts » !), Nyoman, sa voix et sa guitare pour accompagner le poisson grillé !, Agung et sa délicieuse famille (le jour de l’anniversaire de Jérôme, nous nous sommes vus régaler d’un gâteau en forme de coeur, d’un verre d’Arak et de quelques délicieuses brochettes - «cadeau de la famille » nous a-t-il dit-) de tous ces visages typiques et atypiques croisés le long de notre périple…

Retrouvez, dans la rubrique "Galerie Photos", nos clichés de Bali, ses paysages époustouflants, ses visages inoubliables ainsi que dans la rubrique "Carnets de plongée", une rubrique sur les fonds marins de Bali, d'une richesse incontestable.

Nos conseils de voyages :

1/ Arrivée à l’aéroport : Ngurah Rai. Il est tout proche de plusieurs destinations, idéales pour passer 1 à 2 nuits en arrivant (idéal : 2 nuits). Nous, on aime Jimbaran, c’est à 20 mins de l’aéroport. Coups de cœur hôtels :

- Bali Elephant Boutique Hotel, "petite chambrée" adorable avec piscine privée et service irréprochable. En réservant chez eux, ils viendront vous chercher à l’aéroport.

- Mu Bali : www.mu-bali.com. C’est un budget mais, si vous pouvez, réservez le bungalow « Cliff », une expérience que vous ne ferez peut-être qu’une fois dans votre vie ! C’est tout juste incroyable ! Le patron est français. Son mail : jbataillardbali@gmail.com.

En logeant dans un de ces 2 endroits, il ne faut pas louper la plage de Jimbaran le soir, très atypique et sympa : tous les restaurateurs de front de mer « affichent » leur pêche du jour dans des aquariums, vous choisissez et dinez en mode romantique sur le sable où des centaines de tables sont installées par tous les restaurants. Si vous logez au Bali Elephant, ils vous conseilleront sur LE restaurant à choisir, je ne me souviens plus du nom, juste du goût de la langouste !!!!

2/ De Jimbaran aussi, aller à Uluwatu sur une journée : temple magnifique + plages de surfeurs (Uluwatu beach) incroyables. Pour ça, n’hésitez pas à louer un scooter, c’est vraiment pas loin (env 10 kms).

3/ Ensuite, de Jimbaran, je vous conseille de filer sur Sanur, passer une nuit là-bas (pas vraiment d’intérêt) mais prendre le bateau le matin à 8h pour Nusa Lembongan, une petite île paradisiaque d’où, en plus, vous pourrez plonger, notamment sur le site des raies mantas (je crois que c’est Nusa Penida). Préférez vraiment aller à Lembongan que séjourner à Sanur : Sanur n’a vraiment aucun intérêt. Pour plonger "français" depuis Sanur, contacter Jérôme Perrussel (Atlantis International) qui va notamment sur Nusa Penida.

4/ Après ces 2 ou 3 jours dans ce coin là, filer sur Ubud. C’est l’endroit idéal pour passer 3 à 4 jours, capitale culturelle et artistique de Bali. Idée logement : villa traditionnelle balinaise à 1km du centre donc un peu plus calme : Lilacita Inn, tenu par une famille adorable dont Agung, le chef de famille est tout juste incroyablement gentil. Il vous conseillera pour tous les trucs à faire dans le coin. Son mail : lilacita@ymail.com.
A faire à Ubud :
- Rizières en terrasse de Tegalalang
- Goa Gajah
- Sources sacrées de Tirta Empul
- temple de Tanah Lot
- spectacle de danse balinaise un peu partout un peu tous les soirs (voir avec Agung si vous logez là-bas pour qu’il vous conseille)
- spa et massages (voir du côté de Penestanan, à 2 kms du centre, ou voir avec Agung, il a une très bonne adresse)

Pour faire tout ça, 2 possibilités : louer une voiture et acheter une carte, louer un scooter ou prendre les services d’un chauffeur avec sa voiture, pas cher et intéressant car il vous sert de guide.

5/ Monter un peu plus au nord pour plonger sur Tulamben (épave à 20 m de la plage) et sur Menjagan (le top !). Si vous allez à Tulamben, vous n’avez même pas besoin de prendre un guide pour plonger, vous louez vos tanks et pouvez partir de la plage. Loger à Tulamben ou Amed (mais si vous logez à Amed, vous serez obligés de prendre un centre pour aller plonger). Si vous ne comptez pas plonger du tout, aucun intérêt là-bas.

6/ Aller sur le Lac et le volcan Batur. Le volcan se gravit au lever du soleil, (env 50€/pers), c’est splendide.

6/ Ensuite, si vous voulez finir en beauté par un endroit paradisiaque, totalement isolé mais où vous passeriez volontiers 4 ou 5 jours : l’Hôtel Boutique Santi Sari. NOTRE COUP DE COEUR SUR BALI Tony, le patron est juste incroyable et son endroit fabuleux. C’est un peu cher mais faites lui un mail de notre part et il vous fera un prix. Il est plongeur et il pourra vous amener plonger (ou snorkelling) à Menjagan, un véritable paradis sous-marin. L’adresse de Tony : tony@santisarihotel.com. Ne loupez vraiment pas cet endroit, pour une nuit ou 2. Si vous pouvez en termes de budget.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×