Mexique: Mexico City

C'est amusant comme, on ne sait pourquoi, enfant, on se prend à rêver de certains paysages, certaines destinations lointaines, clichés évidents, évidente envie d'y aller, un jour... !

Le Mexique fait partie de ces pays pour lesquels, enfant, Carol s'amusait à en dessiner les fameux clichés et en imaginer les images typiques. Parmi celles-ci les cactus, les mariachis, les grands chapeaux mexicains, les hommes moustachus, les ponchos colorés, les temples mayas... Puis vint la découverte des fajitas et de la téquila, sans oublier les plages de sable blanc des Caraïbes. Et enfin, les grands espaces...

C'est avec toutes ces images en tête que nous avons imaginé le Mexique, sans en mesurer les proportions, les distances éloignant les cactus des plages de sable blanc ! Nous avons donc fait des choix ! Ce sera Mexico City tout d'abord, puis nous décidons de marcher en terre mayas et d'en visiter quelques vestiges. Nous nous obligeons aussi à suivre les pas de Monsieur Nicolas Hulot dans un de ces fabuleux reportages et de nous rendre à Agua Azul.

Arrivée donc à Mexico City le 8 février, RDV pris avec la mégalopole sur-polluée pour quelques jours d'exploration de cette ville gigantissime. Nous y prévoyons 4 jours : Carol veut satisfaire ses rêves de clichés et partons donc à la recherche des mariachis, moustachus et autres chapeaux mexicains.
Au-delà de ces images "traditionnelles", nous y découvrons une ville immensissime, que nous apprécions d'autant plus depuis le mirador de l'immeuble le plus haut de la ville. Du 44ème étage, nous nous extasions sur l'étendue de cette mégalopole. Juste à nos pieds : le "joli". Grandes places modernes et animées, petites rues aux façades colorées, mexicains afférés à vivre leur vie de mexicains, bref, une ville en apparence normale, quoiqu'en regardant bien, un peu surpeuplée et surpoluée !
En 2ème ligne, le moins "joli" : bidonvilles et autres quartiers populaires semblent tenir une place considérable sur la carte de la "périphérie" et, vu d'en bas, ces quartiers là ne se voient pas ! Dommage, nous aimons "tout" voir, ou tout du moins savoir !
En 3ème ligne, une incroyable chaine montagneuse où, sur chaque somment, semble délicatement posée une guirlande de nuages arrosée d'une nuée de pollution et d'une couche de neige éternelle.

Nous restons là à admirer cette vue impressionnante. Mexico est à nos pieds, je vous présente l'arrière du décor : nos yeux sont éblouis par cette granduosité interminable.
Après cette vue d'ensemble assez impressionnante, nous sommes partis à la découverte de la ville : musées, cathédrale, parcs, places, marchés, restaurants typiques, mariachis (enfin !), métro, cireurs de chaussures ambulants, re-parcs, re-marchés, re-restaurants,... Les journées sont épuisantes, Mexico est grand !
Nous n'avons pas particulièrement senti l'insécurité à laquelle nous nous attendions, les Mexicains sont plutôt aimables et je crois savoir que la politique en place dissuade toute tentative d'impolitesse exagérée !

Découvrez nos images de cette mégalopole de 20 millions d'habitants, épuisante mais captivante !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site